Menart Fair Brussels

MENART FAIR BRUSSELS 2023 -3 – 5 February 2023

Gregory Gatserelia, Post-Disaster Room, 2022, existing furniture sourced from the Flea Market in Beirut (Basta), covered in recycled paper by a Lebanese artisan, 350x280cm, The Great Design Disaster (Milan, Italy)

Menart Fair s’ouvre au design à Bruxelles
C’est à Bruxelles que Menart Fair s’ouvre au design et démontre la
légitimité et la créativité des pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du
Nord (ME.NA – Middle East, North Africa). Dans son écrin précieux –
Art moderne & contemporain- Menart Fair présente des meubles,
installations et objets de qualité qui incarnent magie et raffinement,
éclectisme et audace.
Carrefours culturels multimillénaires, les pays du ME.NA sont réputés pour leur
savoir-faire traditionnel se mariant aux formes contemporaines d’une région
riche d’influences multiples : ici émergent des créations surprenantes,
émouvantes et originales. Ce design contemporain, parfois visionnaire, nous
révèle son enracinement profond dans l’expérience et le temps. C’est le fruit des
échanges, du brassage et de la succession des peuples et des civilisations.
Petit tour rapide avec Joanna Chevalier, directrice artistique
Dès l’entrée de la Fondation Boghossian – Villa Empain, le visiteur découvrira
l’impressionnante installation de The Great Design Disaster, un studio de
design créé à Milan (2019) par le duo talentueux Gregory Gatseleria et Joy
Herro.
Une scène de table dévastée par une catastrophe, une nature morte qui nous
transporterait à Pompeï, si elle n’évoquait l’explosion funeste du port de
Beyrouth, le 4 août 2020. Beauté de l’instant pétrifié, temps suspendu, l’allégorie
« Post-Disaster Room » a été réalisée en collaboration avec Clayper Artisan.
Installée à Venise, Everything I Want est engagée dans la préservation des
savoirs faire, notamment ceux liés au verre. Sa fondatrice Nadja Romain
(commissaire, devenue éditrice) présentera trois artistes :
Les ballots en verre du Pakistanais Osman Yousefzada – bénéficiaire il y a peu
du solo show « What is Seen and What is Not » au Victoria & Albert Museum –
démontrent la précarité que « survivent » les migrants : leurs seuls « trésors »,
quelques objets personnels enfermés dans des ballots, sont figurés ici par ces
fragiles formes de verre.
Flavie Audi, quant à elle, raconte un futur utopique – dualité entre réel et virtuel
– est révélé à travers les propriétés physiques du verre. Elle nous enchante avec ses créations de magma de verre ou le travail alchimique est figé pour devenir
sculptures/météorites.
Tarek Shamma, formé à Londres chez Zaha Hadid et David Chipperfield, et qui
a notamment réalisé des boutiques pour Christian Louboutin, est connu pour ses
architectures épurées, ses lignes géométriques aux connotations orientales et ses
matériaux nobles – ici, ses premières éditions en verre soufflé à Murano.
Musk and Amber Gallery est une galerie fondée à Tunis par Lamia
Bousnina Ben Ayed, femme de goût et d’élégance. Elle a souhaité révéler le
travail de l’Iranien Mohammad Hossein Ghaderi (dit Mohegh), designer
qui se confronte à différents média, notamment l’ébénisterie et le tissage. Il
dévoilera, entre autres, deux cabinets aux façades originales : l’une avec un
paysage peint, l’autre composée de marqueterie de bois.

Bahaa Amer, Vanilla Valley, 2020, mixed media on wood, 67x106cm, Le LAB (Cairo, Egypt)


Le LAB a été fondé au Caire par l’avocat et philanthrope Rasheed Kamel, qui
vise à mettre en lumière des artistes de la région. Pari sans faute et sans risque
pour cette première collaboration avec Menart Fair, en exposant un talent sûr :
Omar Chakil, designer phare de la scène égyptienne, qui élève l’albâtre au
sommet. Cette roche aux vertus bénéfiques, si présente à l’ère pharaonique,
réapparaît dans notre temps sous forme de tables basses, de luminaires et de
bibliothèques.
L’Atelier Nadeen x jihad khairallah architects, installé entre Beyrouth et
Dubaï, présente le travail de deux artistes, Nadine Roufaël et Jihad
Khairallah.
Les sculptures en céramique de Nadine sont le fruit d’un travail audacieux tout
en texture et en couleurs. Le mouvement suggéré par ses formes presque
végétales semble incarné, donnant vie au minéral. Le style de Jihad – moderne
minimaliste inspiré par l’Orient – est sa marque de fabrique. Au premier coup
d’œil, on le reconnaît dans ses œuvres « Versatile », composées de matériaux
multiples, ou encore dans les structures en bois de la série “Kōzō”, qui laissent
transparaitre couleur et lumière. La flexibilité de la table et des chaises “Kumo”
laisse libre champ à votre imagination pour les rendre uniques.

https://sophiecarree.be/DECO%20DESIGN/Menart%20Fair/M1%20-%20Mohammad%20Ghaderi-%20Home%20bar-%202019-%20handcrafted%20unique%20and%20fine%20wood%20storage%20with%20mirrors-%20200x180x40cm%20-%20Musk%20and%20Amber%20Gallery%20-%20Tunis%20Tunisia.jpgMohammad Ghaderi, Home bar, 2019, handcrafted unique and fine wood storage with mirrors, 200x180x40cm, Musk and Amber Gallery (Tunis, Tunisia)

Informations pratiques :
Dates : vendredi 3 au dimanche 5 février 2023, de 11H à 19H
Lieu : Fondation Boghossian, Villa Empain, Avenue Franklin Roosevelt, 67,
1050- Bruxelles, Belgique.
Billetterie
Facebook : Menart Fair
Instagram : Menart_fair
LinkedIn : MENART FAIR
Youtube : MENART Fair
#menartfairbrussels2023 #menartfair
http://www.menart-fair.com
info@menart-fair.com

Fondation Boghosssian – Sophie Carré

Patrick GRIGNARD

Universal Press

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s